Coaching VS thérapie

Catégories :

La posture du Coaching… en passant par le conseil et la thérapie…

Le coaching prend sa place dans l’univers de la relation d’aide aux personnes, tout comme le conseil, le tutorat ou la thérapie.

Le coaching est-­il conseil, tutorat ou mentorat ?

Le consultant

Le conseil est, un avis donné généralement par un expert à qui on expose un cas ou une situation. Cette « consultation » prépare la conduite à tenir dans la situation-­problème.

Et pourtant, les choses se compliquent quand on observe que le champ du conseil. Il se reconfigure et n’a plus actuellement pour seule visée : la résolution du problème. Mais il implique des changements du comportement, des modes de raisonnement, de relation. Et c’est de cette manière que, dans les situations complexes, son apport n’est plus tant celui d’une expertise technique, ni celui d’un « sage » expérimenté. Il apporte également le regard d’un tiers intervenant efficacement par une prise de recul sur la situation.

Coaching thérapie - Coach QuantumLe tutorat,

quant à lui, est une fonction de l’entreprise qui se trouve à la croisée des logiques productive et éducative. La fonction du tutorat peut être définie comme « une relation d’aide entre deux personnes pour l’acquisition des savoir-­faire et l’intégration dans le travail ». Il s’agit donc bien de la transmission de compétences professionnelles. Ici encore, au­‐delà d’une définition qui semble circoncire clairement un champ d’intervention, on doit noter une évolution vers un rôle de « facilitateur » permettant de réfléchir, analyser, comprendre. Autrement dit, assimiler en étant encouragé, sécurisé, mis en confiance, guidé, informé, évalué…

Enfin, le mentorat

est une relation de soutien, de confiance et de formation entre un novice et un guide plus expérimenté. Le mentor va accumuler des fonctions comme accueillir, guider, enseigner, entraîner, répondre de, favoriser, être le modèle, présenter des défis, conseiller, donner des feedback, soutenir et sécuriser. C’est un partage d’expérience et de connaissances, idées et compréhension d’une organisation. Cette relation rétablit la fonction des ainés s’établissant sur base de réciprocité et de solidarité intergénérationnelle.

Toutes Ces pratiques apportent des éléments de savoir (transfert de connaissances ou de compétences).

En coaching

Le coaching procède par insight, par une prise de conscience qui amène à changer de regard sur une situation connue. Cette « révélation » constitue en fait le passage d’un état de conscience à un autre avec une compréhension différente des articulations entre les éléments. C’est le client qui sait et non le consultant. En général, le coach n’est pas là pour mettre en œuvre des méthodes ou des outils, ni pour préconiser une manière d’être ou d’agir, mais pour amener le coaché à co-­construire avec lui les réponses qui lui conviennent.

Très souvent, le coach a moins de connaissances que son client dans le domaine où il travaille. Ceci lui permet une prise de recul par rapport au contenu. Le coach prend une « position basse » plus habituelle que la position haute de celui qui sait face à quelqu’un en difficulté. Cette circularité donne une plasticité importante à la démarche. Elle évoluera de façon interactive avec les apports du coaché et les interventions du coach. Le coaching se caractérise également par une intervention pédagogique non-­directive.

Le coaching est-­il un exercice de thérapie ?

La frontière entre les deux champs peut sembler ténue mais la ligne de partage n’en est pas moins réelle. De nombreuses réflexions peuvent commencer à éclairer cette question :

  • Le coaching, comme la thérapie, passe par un travail intersubjectifMentor, coaching, thetrapie
  • Ils visent tous deux à aider la personne pour mieux se réaliser, dans la perspective d’un développement durable de son identité

  • En outre, la relation d’accompagnement emprunte au monde thérapeutique certains concepts et outils.

  • Coaching et thérapie se différencient cependant par le champ puisque le coaching s’ancre dans l’univers professionnel du coaché. S’il aborde des composantes de l’identité, ce n’est que pour éclairer et faire avancer la problématique professionnelle. La thérapie quant à elle se déploie largement dans l’univers personnel et privé de la personne. Le travail n’étant qu’une sphère d’investigation possible.

  • Les objectifs des deux démarches sont également différents. Le coaching vise un objectif professionnel ou privé précis (trouver une meilleur façon de faire avec son équipe, réussir une réunion, affirmer sa position, développer sa carrière, comprendre ses faiblesses, ses forces, apprivoiser ses émotions…) Le nombre de séances et le plan de travail est fixés au départ. Ce ciblage, à l’exception des thérapies brèves, n’existe pas dans les pratiques thérapeutiques. La thérapie vise l’apaisement d’une souffrance, elle touchera davantage la structure psychique profonde là où le coaching a un impact plus ponctuel et davantage comportemental. La personne qui s’adresse à un coach ne se voit pas comme « malade » ou « dysfonctionnelle » mais comme quelqu’un qui a envie d’être plus performant, de se dépasser.

  • Et enfin, la posture et la perception professionnelle sont différentes : le thérapeute est perçu par le client comme un expert de son mal, capable d’articuler une théorie et une pratique de son désordre psychique. Ceci, il le fait en favorisant des sentiments régressifs et l’appui sur le thérapeute. Le coach lui, par les garde-­fous établis via le contrat et par la co-­élaboration du travail, responsabilise plus rapidement son client, même si des éléments régressifs peuvent apparaître, au moins transitoirement.

La montée en puissance de l’accompagnement.

Le développement du coaching s’inscrit dans la montée en puissance et la diversification du domaine plus général des pratiques d’accompagnement. Counseling, sponsoring, mentoring, côtoient tutorat, conseil, parrainage ou compagnonnage. Chaque forme s’inscrit dans un contexte professionnel spécifique, s’adresse à un public différent et en réponse à des objectifs précis.

Réhabiliter des usages anciens centrés sur la personne

Et cependant, il faut reconnaître, qu’il y a quelque chose de commun, de similaire, « un air de famille » entre ces interventions, qui forment donc une espèce de « système ». En effet, elles ont toutes en commun de tenter de réhabiliter des usages anciens centrés sur la personne et visent à constituer une espèce de passage ou de transition. Ceci, avec le souci de s’affranchir d’une vision psychologisante. Toute ces accompagnements s’inscrivent résolument dans une pratique et s’attachent à instaurer une réflexion au cœur de l’action. Ces pratiques sont toutes fondées sur une dimension relationnelle forte et l’idée d’un cheminement en commun.

Elles vont cependant se distancer des pratiques anciennes en effectuant un vrai changement de paradigme : là où prévalait une relation d’anciens à novices, de maître à élève. Il vient se substituer une approche centrée sur la personne comme sujet actif. ainsi, il passe d’une logique d’expertise centrée sur l’action du professionnel à une logique d’autonomisation centrée sur la personne.

Une pratique composite

Ce qui caractérise la fonction d’accompagnement c’est qu’elle se constitue à partir d’un matériel composite à la jonction de plusieurs logiques : la relation d’aide ; l’apprentissage ou la formation ; la socialisation ou l’insertion socioprofessionnelle ; le développement personnel ou de carrière … Tout cela en intégrant la dimension existentielle qui leur est sous-­jacente.

L’hétérogénéité de ces impératifs va solliciter le professionnel dans une pluralité de rôles. Et c’est de cette manière que formateurs, éducateurs ou thérapeutes traditionnels vont devoir développer une multitude de connaissances connexes. Cela mobilisent des compétences autres que celles propres à leur discipline et qui sont sociales et organisationnelles.

Des angles d’approche complémentaires

Toutes ces approches semblent constituer des angles complémentaires d’un champ unique. Il est constitué par la prise en considération de l’être humain dans toute la complexité de sa recherche identitaire.

Coaching vs therapie

Coaching et thérapie, deux métiers, deux postures?

Après ce tour d’horizon, nous pouvons dire que toutes les démarches de la relation d’aide en milieu professionnel se regroupent et se complètent en partie. Entre le coaching et la thérapie, la frontière est bien mince mais bien présente.

Le coach peut, par exemple, être amené à transmettre des savoirs, à donner des conseils ou témoigner d’une expérience. Il se plaçant dès lors momentanément dans une posture de conseiller, formateur ou mentor. A l’inverse, nombreux sont les professionnels d’autres métiers de l’accompagnement qui intègrent dans leur pratique, les dimensions d’écoute de la personne et d’attention caractéristiques du coaching.

La pratique thérapeutique, quant à elle, semble se différencier sur les éléments de champs, d’objectifs et de niveau de souffrance.

Un outil, deux métiers

Une aiguille peut être la même dans la main d’une couturière ou dans la main d’un chirurgien. Ce qui fait la différence, c’est le métier.

Concluons qu’elle est encore bien jeune cette activité pour pouvoir se définir clairement et lever toutes les ambigüités. Bien jeune et pourtant… il y a tant de pistes de progrès existent pour peu que les professionnels, leurs fédérations et l’esprit scientifique s’y attellent.

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre coach se presente en vidéo :

Mes clients témoignent :

100% vérifiables sur Google et sur Linkendin

Témoignage d'Ellena, Directrice pénitentiaire d'insertion et de probation

Patrick m’a accompagnée dans un tournant important de ma vie, marqué par de forts enjeux professionnels et familiaux. Au fil des séances, il a su me faire pointer du doigt les leviers que je contenais en moi et m’a aidée à me libérer des pensées limitantes. En plus d’avoir atteint mon objectif, j’ai aujourd’hui retrouvé l’apaisement et ai gagné confiance en moi, en les autres. Un grand merci à lui pour ce chemin parcouru avec son aide, chemin que je continue seule et sereine aujourd’hui. Patrick est un coach particulièrement passionné, investi et à l’écoute, tant dans l’accompagnement de projets personnels que professionnels. Il dispose de nombreux outils adaptés à la personnalité de celui/celle qui le sollicite et sa bienveillance conduit à de réelles évolutions et atteintes d’objectifs.
Témoignage de Sandra, Directrice d'hôtel

Grâce à son écoute bienveillante, Patrick m’a menée sur le chemin du lâcher prise et aussi de la présence. Tout cela a été enrichi par l’opportunité qu’il m’a donnée de participer au sublime voyage initiatique dans le désert marocain organisé par son intermédiaire. Ce fût une expérience unique, ponctuée de marches conscientes, de méditations, et de partages en authenticité. Excellent pour reprendre contact avec soi et se ressourcer.
Témoignage de Nicolas, Chef de projet
Doué d’une qualité d’écoute rare et d’une empathie naturelle, les échanges avec Patrick sont très enrichissants. Son ouverture d’esprit ainsi que sa curiosité naturelle lui permettent d’aborder une grande variété de sujets avec simplicité et souci constant de l’humain. Je recommande d’échanger avec lui pour progresser et embellir vos réflexions !
Témoignage de Marie-Laure, naturopathe en création d’entreprise
Ce coaching à été une étape importante dans mon avancée personnelle et professionnelle. Plus qu’un accompagnement, c’est une expérience humaine et un partage qui s’est instauré. J’ai appris à passer à l’action, à découvrir mes capacités et à concrétiser mes projets.
Témoignage de Annette, Coaching de développement personnel
Ce coaching réalisé avec Patrick a été une expérience humaine intéressante. Cela m’a permis de poser mes doutes, mes blocages, mes rêves. Avec cet accompagnement j’ai réussi pas à pas, à passer à l’action, et par cela de découvrir mes capacités à me réaliser. J’en ressort grandi car je ne retournerai pas en arrière, et je continuerai d’avancer.
Témoignage de Jacqueline, transition personnelle
J’ai pris contact avec Patrick suite à une rupture sentimentale après de longues années en couple. Je me sentais désemparée car j’avais l’impression que je devais tout recommencer à 0,je n’avais en effet plus de repère, je me sentais perdue comme si tout ce que j’avais construit avant, s’écroulait. je devais faire une profonde remise en question de moi, de mes attentes… Mais mon manques d’estime de soi et le fait de voir tout en noir ne me permettait pas d’y arriver seul. j’avais besoin d’aide pour cela. Dés la 1ère séance,avec Patrick, j’ai pu mettre à plat tout ce que j’avais dans la tête et d’y voir plus clair. en effet, j’ai poser des mots concrets sur ce que je ressentais comme faire un « état des lieux ». Patrick a tout de suite mis les mots sur ce que je ressentais. Les entendre concrètement de manière concise et précise fut déjà un premier pas. Nous avions établis de objectifs clairs et précis. le travail que m’a demandé Patrick m’a permis d’avoir un déclic. Ce « devoir » à déclenché chez moi une confiance en moi, une envie de réussir, d’aller de l’avant, d’être plus combative,… Tout ceci s’est ancré en moi de façon naturelle, je me suis sentie changée.
Témoignage d'Anna, transition professionnel et gestion des émotions
Anna, Vétérinaire d’origine sud américaine en recherche de poste : « Ça m’a fait trop de bien. Surtout les tests (Ennéagramme), « la patate » (l’exercice des objectifs spécifiques), l’exercice des valeurs c’est trop bien aussi, connaître plus de moi même, exprimer mes problèmes, ça m’a bien aidée aussi. Je suis bien plus en mesure de maîtriser et de gérer mes émotions, d’exprimer ce que je ressens. Je suis étonnée de trouver moi-même mes réponses, même si Patrick y a contribué. C’est un bilan très positif pour moi ! Patrick m’a bien aidé dans mon parcours personnel et professionnel. Une excellente personne avec pleins de connaissance et très professionnel. Je recommande! Merci pour tout Patrick.
Témoignage de Delphine, Directrice de service, adminitration publique, Coaching de prise de poste
« En premier lieu, je pense fortement que dans la vie il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous. Vous êtes arrivé dans un moment où j’en avais besoin, au moment où je me suis mise en route, je pense, il y a quelque chose qui s’est jouée.Globalement, j’ai envie de dire que c’est plutôt positif. En toute humilité, j’ai pris une bonne dose de confiance en moi… ça fait bizarre de dire ça, mais j’apprends à m’aimer ! Ce ne pas ce que je cherchais au début du coaching, puisque je n’en avais pas conscience. Mais en travaillant sur l’affirmation de soi, ça allait avec. Je ne sais pas si c’est le résultat que je cherchais, mais c’est le résultat qui me convient ! C’est un chemin sur lequel je me sens bien.Plusieurs personnes qui m’ont dit : « Qu’est-ce qui se passe Delphine, tu as changé quelque chose ? Tes lunettes ? Non, c’est autre chose !? » Alors que non, c’est vraiment quelque chose de profond qui a bougé. C’est qu’on n’a pas changé quelque chose de physique mais que l’on n’a pas tout à fait la même expression. Une collègue m’a dit : je te sens apaisée. »
Témoignage de Mariette, cadre opérationnelle
Patrick m’a permis de me recentrer sur mes besoins fondamentaux. L’exercice du cercle des objectifs m’a permis d’y voir plus clair et surtout de me recentrer sur ce qui est essentiel pour moi. Un autre élément, c’est le regard externe que Patrick a dans la relation de coaching, qui fait qu’il voit des choses que moi je ne vois pas. Son regard a probablement changer le miens au bout du compte. Patrick Estrade, ou l’art de faire faire de grands pas avec des petites choses, avec toute la bienveillance que l’on s’accorde rarement.
Témoignage de Pascale, Directrice associée d'une agence immobilière, Coaching de dirigeant
J’ai fait appel à Patrick Estrade dans le cadre d’un changement personnel et professionnel. En séparation de mon conjoint et associé, je me suis rendue compte que cette phase difficile de ma vie influençait considérablement mon activité professionnelle en tant qu’entrepreneur : des collaborateurs quittaient l’entreprise qui pourtant projetait l’ouverture d’une seconde agence dans une autre ville. Les séances de coaching m’ont permis de reprendre mon activité en main, de recruter et fidéliser des nouveaux collaborateurs et ainsi de développer l’activité de mon entreprise.
Patrick Estrade - Coach Certifié coaching orienté solution
Coaching Lyon - Patrick Estrade
Call Now ButtonAppeler votre coach