L’intelligence émotionnelle popularisé par Daniel Goleman

L’intelligence émotionnelle, qu’est-ce-que c’est ?

L’intelligence émotionnelle (IE) est un concept proposé en 1990 par les psychologues Peter Salovey et John Mayer, qui réfère à la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et à composer avec les émotions des autres personnes. Elle est proche du concept d’intelligence sociale. Le concept a été popularisé par Daniel Goleman en 1995.

Des tests ont été développés pour étudier et valider ce concept, qui complémente utilement la notion d’intelligence humaine qui est définie surtout par des habiletés cognitives et une approche psychométrique. Les études se sont multipliées pour évaluer, valider et explorer ce concept. De nombreuses études suggèrent que les scores aux tests d’intelligence émotionnelle sont corrélés à certaines performances sociales et à certains comportements à risque chez les étudiants, et à la réussite professionnelle chez des adultes.

Les études réalisées sur des milliers de décideurs sont formelles : l’intelligence émotionnelle est un facteur-clé de succès. Voici la définition qu’en donne Daniel Goleman : « L’intelligence émotionnelle est la capacité pour un individu à identifier, accéder et contrôler ses émotions, celles des autres et d’un groupe ».

Le modèle de Goleman développe quatre concepts principaux :

1.       La conscience de soi, est la capacité à comprendre ses émotions, à reconnaître leur influence à les utiliser pour guider nos décisions.

2.       La maîtrise de soi, consiste à maîtriser ses émotions et impulsions et à s’adapter à l’évolution de la situation.

3.       Celui de la conscience sociale, englobe la capacité à détecter et à comprendre les émotions d’autrui et à y réagir.

4.       La gestion des relations correspond à la capacité à inspirer et à influencer les autres tout en favorisant leur développement et à gérer les conflits.

Les 9 modes de performances de l’intelligence émotionnelle sont :

  • Confiance,
  • Adaptatif,
  • Persuasif,
  • Créatif,
  • Motivationnel,
  • Emo-régulé,
  • Relationnel,
  • Concentré,
  • Intuitif.

Chacun de ces modes est un subtil réglage d’une quinzaine de ressources émotionnelles qui œuvrent en arrière-plan : estime de soi, désir, sentiment de sécurité, optimisme, empathie, plaisir, intuition etc. C’est le niveau de ces différentes ressources à un instant T qui déterminera votre mode ainsi que celui que vous pouvez activer.

Une personne émotionnellement intelligente est donc celle qui est capable d’activer le bon mode au bon moment. Cela en mobilisant ses ressources émotionnelles.

En quoi cette notion IE est-elle pertinente dans nos relations personnelles et professionnelles ?

Parce qu’elle participe d’un art de jongler avec ces 9 « modes » de performance optimale qui sont en quelque sorte des configurations mentales gagnantes.

Les 4 aptitudes qui optimisent les qualités relationnelles

1. L’estime de Soi

C’est le sentiment qu’on a à l’égard de soi-même, l’image qu’on a de sa propre personne. La façon dont on se perçoit donne le « la » aux autres qui vous estimeront et vous percevront en fonction de cette note. Et ceci vaut aussi bien pour une première rencontre que pour les personnes que vous côtoyez régulièrement. Pour améliorer son estime de Soi, il faut travailler sur soi grâce à des programmes de développement personnel (Voir le programme Selfcoaching®) ou un travail thérapeutique.

2. Le sentiment de sécurité

En société, celui qui se sent en sécurité jouit d’un atout considérable. Le contre-exemple extrême est le timide qui vit plutôt dans la crainte du jugement, la peur de mal faire, de mal dire. Et l’insécurité qu’il ressent mobilise une énorme partie de son attention, ce qui le handicape fortement. Cette 2ème aptitude est primordiale pour évoluer en société ou en groupe car elle permet de véhiculer de la confiance, ingrédient essentiel de toute relation.

3. La détente corporelle

Celui qui est tendu va diffuser des signaux de stress lesquels seront immédiatement perçus par les autres. De plus, la tension corporelle consomme beaucoup d’énergie. Il est donc important d’aborder toute situation de groupe en ayant pris soin d’installer au préalable, une bonne dose de détente. Cela rend plus fluide et plus naturel les mouvements. De plus, la détente du corps rejaillit sur les émotions en générant de la sérénité, autre ingrédient clé de la confiance. Il existe des exercices simples de relaxation qui prennent quelques minutes à effectuer tous les matins.

4. L’empathie

C’est l’art d’identifier les émotions chez les autres. L’empathie permet de décrypter les non-dits, de savoir si notre interlocuteur est à l’aise, de mieux comprendre son point de vue. D’une certaine manière, l’empathie est un 6ème sens. Si vous vous synchronisez sur votre interlocuteur : mêmes postures, attitudes, gestes, débit verbal : en le copiant vous entrez plus facilement en résonance avec ce qu’il ressent Exercice de PNL.

3 bonnes pratiques pour mettre à profit votre Intelligence Relationnelle

1. Le sens

Intégrez bien profondément l’idée selon laquelle vous apportez de la valeur aux autres. Par votre expertise, vos projets, vos contacts, vous êtes une vraie source de valeur pour vos interlocuteurs. Prendre conscience de cela alimentera votre estime.

2. Sortir de sa zone de confort

Cette stratégie est extrêmement efficace : en abordant des inconnus, en plaisantant avec eux, en osant une présentation originale et décalée… Bref, en lâchant prise sur vos freins et tabous, vous assouplissez, repoussez des limites virtuelles que vous avez vous-même construites dans votre routine. Bénéfice direct : un plus grand sentiment de sécurité, celui-là même qui dopera votre confiance et vous permettra d’évoluer avec plus d’aisance et d’authenticité dans différents contextes réseaux, souvent perçus comme anxiogènes car par nature inconnus (lieux nouveaux, gens nouveaux). Vous vous sentirez ainsi plus facilement « chez vous », quel que soit l’environnement.

3. La relaxation

Pratiquer quotidiennement de petits exercices de relaxation permet d’être plus détendu (e). Cela transparaîtra directement dans votre relationnel car votre langage corporel véhiculera une certaine sérénité. Vos interlocuteurs percevront peu de signaux de stress et seront donc enclins à rechercher votre compagnie. Pourquoi donc ? Parce que les fréquences émotionnelles sont contagieuses ! Pratiquer un sport est également un bon moyen de cultiver la détente corporelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.